Les pots masson pour le vrac.

Alors le pot Masson pour faire l’épicerie, c’est l’un des trucs que j’ai facilement adopté, pour plusieurs raisons :

  1. C’est joli
  2. C’est pratique
  3. Ce n’est pas cher

 

Joli le pot Masson?

Moi, je trouve que si! Je vous l’ai dit, j’ai un petit côté coquet. Et donc adopter une habitude qui me rend moins jolie ou qui rend ma maison moins agréable à l’œil, ce n’est pas impossible, mais c’est moins facile.

Le pot Masson, je l’ai adopté en plusieurs formats et franchement, je trouve ça plutôt joli. Du moins, pas mal plus joli que des cartons et des sacs de tous formats et toutes tailles.

Pot-masson-2

Pratique — pour les courses et au quotidien!

Je consens, ce n’est peut-être pas pratique pour tout le monde de faire ses courses avec des pots Masson — et moi-même, je ne le fais pas tout le temps. Mais, il y a des fois où c’est franchement plus pratique — comme lorsqu’on va au marché. Ici, à Jouques, je vais au marché tous les dimanches. Fan fervente de l’apéro, j’y achète de merveilleuses olives, des noix, des pestos, des tapenades. Si j’y vais les mains vides, on me met tout ça dans des sacs plastiques jetables (souvent doublés, pour pas que ça coule !) ou encore dans des barquettes en plastique qui coulent partout. En revanche, si j’y vais avec mes petits pots Masson, je gagne sur toute la ligne :

  • Pas besoin de transvider le tout dans de nouveaux récipients en rentrant
  • Aucun dégât dans mon sac ou dans la voiture au retour (c’est sans prétention, mais vraiment réellement étanche)
  • Je sais exactement combien j’en prends (non, mais sans blague, on a vraiment l’heure juste avec un format qu’on connaît, contrairement à un sac plastique !)
  • C’est vraiment pas mal plus écolo !

Ensuite, au quotidien, c’est vraiment chouette, les pots Masson ! Selon la façon dont on les range, on peut écrire dessus ou apposer une étiquette pour mieux se repérer. Et on se retrouve facilement dans l’armoire — beaucoup mieux qu’avec des paquets de tous formats et toutes couleurs !

Enfin, pour certains items, comme le riz ou les noix, on peut faire le plein de réserves avant même d’avoir complètement fini le pot. Il suffit que le marchand prenne la tare avant de le remplir et le tour est joué !

Pot-masson-3

Le vrac, ce n’est pas cher.

On se mentirait en se disant que le prix n’a pas d’importance… J’aime les bonnes choses, je consomme le plus souvent possible du bio, mais parfois, le prix peut être vraiment rébarbatif. L’avantage de consommer en vrac ou au marché, c’est que le prix — en relation avec la qualité, est juste. Ainsi, le petit effort de plus que vous prendrez à préparer vos petits pots en vaudra largement la peine.

Et, économiquement parlant, les pots Masson, ça n’a rien à voir avec les plats hyper-écolos-super-résistants que l’on retrouve dans les boutiques spécialisées, mais c’est robuste, durable, parfaitement étanche, et ce n’est vraiment pas très cher !

Alors, qu’en dites-vous ? Osez en adopter une douzaine, je suis certaine que vous ne vous en passerez plus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s